Pourquoi les hommes sont infidèles ?

0
3643

Merci chers blatteurs et blatteuses, amis et amies de Blatte mag, merci pour la passion que vous avez mise à répondre à ce sujet délicat et fécond : « les raisons de l’infidélité chez bon nombres de garçons. »

Je suis votre Psy Blatte et je vais essayer de vous donner une réponse impartiale et scientifique à cette interrogation : « Pourquoi les hommes sont infidèles ? ».

Avant tout propos, je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas ici de dire qui de l’homme ou de la femme est le plus infidèle. Les filles s’il vous plait, n’en rajoutez pas, essayez juste de comprendre pourquoi vos hommes sont infidèles. Il y a cinq principales raisons à cela :

  • Raison biologique: à l’origine, les Hommes sont de la famille des mammifères. Chez les mammifères, le mâle dominant s’accouple avec toutes les femelles de son rayon de dominance. L’homme s’est contraint d’échapper à cette règle à cause de sa conscience qui lui a permis d’élaborer tout un ensemble de règles de vie auquel il s’efforce de se conformer. Mais comme toute contrainte à des failles, il arrive très souvent que sa nature animale prenne le dessus de manière plus ou moins temporaire ;
  • Raison psychoaffective : dans les relations hétérosexuelles, les hommes recherchent, pour des raisons diverses dues à leur développement psychosexuel, soit une réplique de la relation affective d’avec la mère, soit l’opposée de cette relation. Ainsi, un homme n’ayant pas auprès de sa femme la chaleur et la tendresse maternelle que sa mère lui a toujours portées, s’en ira certainement de femme en femme à la recherche de cette tendresse maternelle. A l’inverse un homme, à cause une particularité de son développement psychosexuel, peut fuir constamment tout attachement relationnelle lui rappelant la tendresse et la douceur maternelle ; se contentant ainsi de fuir de fille en fille. Et, croyez-moi, il y a beaucoup d’autres variantes de cet type d’attachement psychoaffectif que nous ne pouvons détailler ici.
  • Raison socioculturelle : certaines cultures, certaines conceptions religieuses, certains stéréotypes sociales (effet de mode par exemple), peuvent valoriser d’une manière directe ou indirecte l’infidélité des hommes considérés dans presque toutes les cultures comme les dominants. Ainsi pour être adapté à la mentalité de la société et des convictions de son groupe d’appartenance, l’homme peut être tenté, voire même se sentir obligé, d’être infidèle pour paraître normal aux yeux de ses pairs. Et ce n’est qu’après qu’il aimera ou regrettera son acte.
  • POUR LES FEMMES ELLES MÊMES : en effet, lorsqu’elles ne sont pas encore dans une relation sérieuse avec un homme, il n’est pas rare de voir les femmes accepter, voire même encourager l’infidélité des hommes avec elles, pour des raisons matérielles et ou psychoaffectives.
  • Raison psychopathologique : bien que plus rare, ou plus difficile à détecter chez l’homme, il existe un trouble psychologique du comportement sexuel chez certains garçons, appelé la nymphomanie. C’est une pathologie, plus fréquente chez la femme, mais qui touche aussi les hommes, entrainant un désir insatiable et irrésistible de rapports sexuels. L’individu change sans cesse de partenaire sexuel, sans vrai satisfaction ou plus jouir de manière perpétuelle d’un état de béatitude engendré par l’orgasme.

Entre nous, un homme qui dit « je suis accros au sexe », il pensera surement être un vrai garçon et aura l’approbation des autres. Vous comprenez pourquoi cette dernière raison est presqu’inconnue de la gente masculine !

Maintenant vous savez tout, les filles. Faites en bon usage ! C’était votre Psy Blatte, à très bientôt pour d’autres questions !!!

Commentaires

Laisser un commentaire